L’Orkès Péï d’Olivier Ker Ouriot="" title="lorkes" width="939" height="349" class="alignleft size-full wp-image-1335"/>" /> Album «PERFECT MATCH»g" alt="" title="album" width="939" height="349" class="alignleft size-full wp-image-1350" />" /> Duo «AFFINITIES»</br>Olivier Ker Ourio</br>& Manuel Rocheman" /> Olivier Ker Ourio Trio </br> «PERFECT MATCH»" />

UPCOMING CONCERTS OLIVIER KER OURIO

19 MAI

FRANCE – PARIS

STUDIO DE L’ERMITAGE – NEW ALBUM RELEASE CONCERT – Olivier KER OURIO Reunion Island Band “L’ORKÈS PÉÏ”, with Thüryn Mitchell, Jamy Pedro, Emmanuel Félicité, Nicolas Moucazambo, Jim Célestin, Alain Chan, Pierre Pothin, Luc Joly BOOK YOUR TICKET !

21 MAI

FRANCE – DAMMARIE LES LYS

Centre des Musiques Didier Lockwood – “L’ORKÈS PÉÏ” d’Olivier KER OURIO, with Thüryn Mitchell, Jamy Pedro, Emmanuel Félicité, Nicolas Moucazambo, Jim Célestin, Alain Chan, Pierre Pothin, Luc Joly More

22 MAI

GERMANY – DUSSELDÖRF

Jazz Rally – Olivier KER OURIO reunion Island Project “L’ORKÈS PÉÏ”, with Thüryn Mitchell, Jamy Pedro, Emmanuel Félicité, Nicolas Moucazambo, Jim Célestin, Alain Chan, Pierre Pothin, Luc Joly More

5 JUIN

FRANCE – SOISY SOUS MONTMORENCY

Eglise St Germain – Jean Claude PETIT film music, with Colonne Orchestra

20 JUIN

PARIS – MAISONS LAFFITE

JAZZ @ Maisons-Laffite – guest of Virginie Teychné More

> See all concerts of Olivier Ker Ourio

VIDEOS

«Siroko» est extrait du nouvel album d’Olivier Ker Ourio – Perfect Match – paru le 25 mars 2014

 

 

Olivier Ker Ourio (harmonica)
Emmanuel BEX (orgue)
Matthieu CHAZARENC (batterie)
Nicolas MOUCAZAMBO (percussions)

BONSAÏ MUSIC

« Dans la famille des « soufflants », il est une confrérie très privilégiée, bénie des dieux. Ce sont les musiciens dont le souffle est naturellement coloré de musique. Dès qu’ils embouchent leur instrument, que ce soit un saxophone, une trompette, une flûte ou un harmonica, la musique est là, tout de suite, sans détour ni échappatoire. Comme une évidence qui plonge d’emblée l’auditeur en état d’apesanteur par la seule vérité du chant intérieur qu’elle impose. Ce supplément lyrique s’appelle le charme. Lester Young, Miles Davis, Chet Baker, Stan Getz et quelques autres ont su apprivoiser ce don qui permet de transformer le souffle en ce « quelque chose de bleu qui paraissait une aile » (Victor Hugo). Olivier Ker Ourio appartient sans nul doute à cette tribu d’élus. »

Pascal Anquetil – JAZZMAN
 

Imageurs.com, cration de site web